Le site bleu-vert, retour d'expérience
    

 

Le site bleu-vert, retour d'expérience
 Accueil
 Retour d'expérience
 Dossiers
 D'autres liens

 Nous contacter

Le site bleu-vert, retour d'expérience

Le suivi de ma grossesse à l'hôpital Louis Mourier

 

Petite présentation

L'hôpital Louis Mourier fait partie de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), qui regroupe une quarantaine d'hôpitaux en région parisienne. Louis-Mourier est un groupement hospitalier universitaire desservant la région nord-ouest parisienne. Il se trouve à Colombes dans le département des Hauts de Seine (92).

Voici une carte des hôpitaux de l'AP-HP (source http://www.aphp.fr):

L'hôpital Louis Mourier dispose d'une grande diversité de services médicaux et de consultations. Il est classé dans la catégorie A concernant la lutte contre les infections nosocomiales (LIN), c'est à dire qu'il fait partie des établissements hospitaliers les plus en avance et ayant l’organisation de la prévention du risque infectieux la plus élaborée. Les structures de classe A ont des scores ICALIN les plus élevés. Pour tout savoir sur le score ICALIN.

Notre retour d'expérience porte sur le service Maternité de l'hôpital Louis Mourier.

 

La maternité

Mon premier contact avec la maternité s'est d'abord fait par la prise de rendez-vous, en vue de remplir mon dossier administratif, avec le "Bureau des Rendez-Vous". Il s'agit du service qui gère tous les rendez-vous de l'hôpital. Aucun rendez-vous de consultation en maternité, par exemple, ne sera pris par le service de maternité lui-même, ils vous demanderont de vous adresser au Bureau des Rendez-Vous. Je n'ai pas eu de souci particulier pour obtenir ce premier rendez-vous. J'ai fait la démarche peu de temps après avoir obtenu mon attestation de grossesse (cf. Paerasserie de la grossesse) avec mon médecin traitant, durant le troisième mois de grossesse.

 

La première consultation: le dossier administratif

La première consultation se fait avec une sage-femme de la maternité et porte exclusivement sur la partie administrative de la grossesse. Il s'agit de remplir ensemble le dossier administratif qui suivra la future mère tout au long de sa maternité, à l'aide d'un questionnaire portant notamment sur l'état civil (nom, prénom, situation familiale, adresse, profession), la date de vos dernières règles (nécessaire pour déterminer le terme de la grossesse) et la santé de la future mère (maladies particulières, tabac, alcool, diététique). A l'issue de ce premier rendez-vous, qui dure environ 3/4 d'heure, la future mère est inscrite et reconnue par l'ensemble des services de l'hôpital grâce à des étiquettes autocollantes mentionnant le nom, le prénom et un code-barre d'identification de la patiente. Ces étiquettes seront à présenter à chaque nouvelle consultation, aux urgences ou dans tout autre service.

Documents à présenter:

  • Carte vitale
  • Carte de mutuelle (si vous en avez une)
 

Info Wikipédia Le métier de sage-femme. En France, il s'agit d'une profession médicale à part entière: la sage-femme a le droit de prescrire des médicaments et des arrêts de travail, tout comme le gynécologue.

Elle assure la surveillance de la grossesse normale, du travail et de l'accouchement.
Elle pratique les examens cliniques et para-cliniques nécessaires (échographie, ...).
En cas de pathologie, elle exerce en collaboration avec le médecin obstétricien, l'anesthésiste et le pédiatre.

Par ailleurs, l'exercice de la profession de sage-femme ne se réduit pas à la pratique des accouchements. La sage-femme assure aussi la surveillance prénatale, la préparation à l'accouchement de la femme enceinte et le suivi à domicile des femmes et des nouveaux-nés en cas de sortie précoce de la maternité.

Enfin, comme les autres professions médicales, les sages-femmes relèvent d'un code déontologique professionnel et doivent justifier, pour pouvoir exercer, de leur inscription au tableau du conseil national de l'ordre des sages-femmes.

 

 

La deuxième consultation: le début du suivi de la grossesse

Il est conseillé de se présenter à la maternité pour une première consultation de suivi de grossesse au cours du 7è mois au plus tard. En effet, certaines personnes sont suivies par leur médecin traitant ou leur gynécologue de ville. Dans mon cas, l'hôpital se trouvant plus proche de mon domicile que mes médecins habituels, j'ai commencé mon suivi à l'hôpital à partir de mon 5è mois de grossesse. Et j'en suis très heureuse! Même si le temps d'attente est un peu plus long à la maternité que chez un médecin en ville (et encore, faut voir, car le maximum d'attente était de 45 minutes), tout est fait sur place: examen gynécologique, pesée, prise de tension et test d'immunité (rubéole, hépatite B, toxoplasmose...). Finies la galère du laboratoire d'analyses et l'attente chez le médecin tous les mois! :)

La consultation se déroule en deux parties:

  • tout d'abord, la "visite" dans la salle des prélèvements. C'est le domaine des infirmières, elles effectuent les prélèvements urinaires (pensez à boire un grand verre d'eau avant le rendez-vous ;) ) et sanguins. Les examens de sang visent à connaître votre groupe sanguin, votre état d'immunisation et donc celui de votre enfant contre les infections les plus importantes (rubéole, hépatite B, toxoplasmose...). Les examens d'urine (albumine et sucre) permettent de dépister un diabète gestationnel et certaines maladies rénales. Elles font également la pesée et la prise de tension. C'est également à ce moment, qu'elles complètent le dossier administratif avec les résultats des premières analyses prescrites par le médecin de ville, et les bilans d'échographies s'il y en a. Une fois, tout ça réalisé, on retourne en salle d'attente pour la deuxième partie.
  • ensuite, la consultation proprement-dite avec une sage-femme ou un gynécologue. Le praticien (sage-femme ou gynécologue) commence par un petit questionnaire sur votre état de santé en général. Ensuite, il mesure l'utérus (avec un mètre de couturière posé entre le haut de l'utérus, déterminé à tâtons et le pubis), écoute les battements du foetus et vérifie la bonne circulation sanguine entre la mère et l'enfant lors d'un écho-doppler, enfin procède à l'examen gynécologique (notamment pour estimer l'état du col de l'utérus).

Pour ma part, j'ai été suivie par une sage-femme et le contact était très chaleureux à chaque fois (contrairement à un gynéco avec qui cela avait été très expéditif et plutôt froid, mais ce n'est pas forcément une généralité). La consultation se déroulait calmement pendant une vingtaine de minutes.

 

Info médicale L'écho-doppler est la combinaison d'un examen doppler et d'un échocardiogramme. Il s'agit d'un examen simple et indolore utilisant les ultrasons, et pratiqué avec une sonde sur le ventre de la mère (comme une échographie). C'est un mode de surveillance du rythme cardiaque foetal. Le doppler, couplé ou non à un examen échographique, permet d'analyser la vitesse du sang et donc d'estimer la qualité des échanges sanguins entre la mère et le foetus, et par conséquent de détecter ou non une souffrance cardiaque du foetus.

 

Documents à présenter:

  • Etiquettes d'identification à code-barre (remises lors de la première consultation administrative)
  • Résultats des premiers examens prescrits par le médecin traitant (rubéole, toxoplasmose, groupe sanguin, VIH, ...) et copies des bilans d'échographies s'il y a lieu

 

Les consultations suivantes

Les consultations suivantes se déroulent de la même façon (analyses puis examen), au rythme d'au moins une par mois, jusqu'à la date prévue d'acouchement.

Le mieux est de prendre rendez-vous pour toutes les consultations futures, le plus tôt possible (après la première "vraie" consultation) auprès du bureau des rendez-vous. Comme ça, vous êtes tranquille côté planning, les déplacements à l'hôpital étant prévus longtemps à l'avance.

La page du suivi de votre grossesse à l'hôpital Louis Mourier

 

Les réunions d'information

Réunion/discussion de premier accueil

Réunion/discussion autour de l'allaitement

Une réunion sur l'allaitement maternel est organisée deux fois par mois par les sages-femmes. La séance commence par un film d'environ 20 minutes et se poursuit par une discussion autour de ce film.

Réunion/discussion réservée aux pères

Les cours de préparation à l'accouchement

Le but des cours de préparation à l'accouchement est d'être informée des étapes de la grossesse et de l'accouchement, d'être écoutée, d'être confortée dans son futur rôle de maman. Tout ceci permet d'aborder l'accouchement avec plus de sérénité.

A Louis Mourier, les cours durent environ 2 heures et se répartissent sur 5 semaines, à raison d'un par semaine. Ils sont dispensés par une sage-femme.
Ces cours ont été très enrichissants pour moi, j'ai appris à avoir confiance en moi vis à vis de ma grossesse, et le plus important: apprendre à gérer les contractions (douloureuses) pendant le travail à la maison. J'ajouterais que c'est plus sympa d'apprendre avec une sage-femme (qui est susceptible de vous accoucher) et de partager avec d'autres futures mamans, que de se contenter des livres dédiés à la grossesse. La préparation est vivement conseillée quel que soit le mode d'accouchement (avec ou sans péridurale, césarienne programmée, ...).

Les papas sont les bienvenus! :)

 

Premier cours : Les petits maux de la grossesse et comment les soulager

Deuxième cours : Quand venir à l'hôpital ?

Troisième cours : L'accouchement

Quatrième cours : Visite de la maternité

Cinquième cours : Le retour à la maison

 

Info: ce dossier date de fin 2007.