Le site bleu-vert, retour d'expérience
    

 

Le site bleu-vert, retour d'expérience
 Accueil
 Retour d'expérience
 Dossiers
 D'autres liens

 Nous contacter

Le site bleu-vert, retour d'expérience

En savoir plus sur les couches jetables dites "écolo"

L'idée de ce dossier "En savoir plus" est venue d'une discussion sur le forum maman-nature.com: "les lavables contre les jetables". Pour en arriver à la question, "les Moltex Öko sont-elles des couches bio"? J'essaie ici d'apporter quelques réponses.

En deuxième partie, j'expose les caractéristiques d'autres couches jetables écolo (récap' de la discussion sur les les jetables): la Bambo Nature, Swilet et Libero.

 

Les couches Moltex Öko

Arrfff, moi qui aie foncé tête baissée dans cette histoire de gel alimentaire. La naïveté est un vilain défaut... Et le pire c'est que tous les sites revendeurs, que j'ai vus, parlent de "couches biodégradables", de "couches bio", de "gel absorbant alimentaire"!! C'est ça le marketing.

Du coup j'ai fait le tour de nombreux sites informatifs ou engagés bio, et voici la synthèse que j'ai faite:

Sont-elles bio ?

Non. Le choix du bio est le choix d’un mode de production respectueux de l’environnement. Dans le cas des couches Moltex Öko, il n'est pas précisé si la production de bois dont est issue l'ouate de cellulose est réalisée sans engrais de synthèse et sans pesticide. La présence de plastique et de gel de synthèse n'a pas tendance à faire pencher en faveur d'un produit bio, c'est à dire issu de l'agriculture biologique...

Sont-elles biodégradables ?

En partie seulement. La couche est composée pour l'essentiel d'ouate de cellulose, de plastique, de gel absorbant de synthèse, d'extraits d'Arbre à thé. Sachant que l'ouate de cellulose peut être entièrement dégradée par l'action des vers de terre (http://www.ecobaby.ie/composting/vermicompost01.htm) et qu'elle représente la majorité de la couche, on peut penser que la couche est en partie biodégradable.

Une chose est sûre: l'amidon de maïs qui entre dans la composition de l'emballage du paquet de couches est 100% biodégradable. Est-ce suffisant pour dire que l'emballage est 100% biodégradable, qu'en est-il des encres ?

Sont-elles écologiques ?

  • partiellement blanchies à l'oxygène
  • sans parfum, sans agent conservateur (type formol), sans TBT (tributyle étain) => risque d'allergie et de toxicité réduit + pollution moindre de l'environnement
  • emballage fabriqué à partir de maïs => pas d'impact sur l'environnement lors de sa destruction (qu'en est-t'il des conditions de culture de maïs ?)
  • cellulose issue d'une sylviculture contrôlée

A vous de vous faire votre opinion. Pour moi, elles sont écologiques en comparaison des autres couches jetables du marché. Et c'est déjà très bien! :)

Sont-elles adaptées à la peau sensible des bébés ?

Elles sont moins agressives pour la peau que les couches classiques. Les couches classiques contiennent en général du chlore (pour le blanchiement de la cellulose), des parfums, des agents biocides (pour une meilleure conservation de la couches, mais qui peuvent donner lieu à des réactions cutanées), du polyacrylate de sodium pour la super-absorption. De tout cela, les Moltex Öko utilisent un agent absorbant de synthèse (polyacrylate de sodium) et remplacent les parfums et agents conservateurs par des extraits de feuilles d'Arbre à thé (reconnue pour ses propriétés antifongiques et bactéricides). De plus, elles ont obtenu la mention "Très bien" à l'évaluation du magazine allemand Öko-Test.

Pour récapituler

Les Plus

  • emballage en amidon de maïs 100% biodégradable, compostable
  • cellulose partiellement blanchie (50%)
  • pas de parfum => moins de risque d'allergie ou éruption cutanée
  • pas de TBT (organo-étain) => moins de risque d'allergie ou éruption cutanée
  • extraits d'Arbre à thé => propriétés antiseptiques (antifongique et bactéricide)
  • très bonne évaluation par Öko-Test

Les Moins

  • matière absorbante = gel de synthèse (80% polyacrylate de sodium)

Voici ma conclusion, toute personnelle:
Ces couches ne sont pas "bio" au sens strict du terme (c'est à dire "issu d'une agriculture biologique", label AB),
ne sont pas biodégradables (uniquement l'emballage est biodégradable car composé d'amidon de maïs),
sont écologiques (absence de substances indésirables mis à part le super absorbant et les conditions de culture du maïs(?)),
sont respectueuses de la peau sensible des bébés.

 

 


Définitions

Agriculture biologique : " mode de production agricole exempt de produits chimiques de synthèse" (définition du Ministère de l'Agriculture). Autrement dit, l'agriculture biologique est garantie sans engrais chimique, sans pesticide, herbicide, fongicide, sans organisme génétiquement modifié (OGM).

Produit bio: Produit élaboré à partir de matières premières issues au moins à 97% de l'agriculture biologique. C'est à dire répondant à des critères précis de respect de l'environnement. Ces produits sont identifiés par le logo « AB ».

Biodégradation: c'est la décomposition/dégradation de matières organiques par des micro-organismes (bactéries, enzymes, champignons et algues). Les matériaux sont convertis en dioxyde de carbone, eau et en biomasse (cellules des micro-organismes qui utilisent le matériel comme une source de carbone pour se développer). Le procédé de biodégradation est souvent utilisé pour le traitement des déchets naturels.Un produit ne se biodégrade que s'il est en contact avec un environnement favorable en microorganisme.
Cependant, il ne faut pas systématiquement considérer qu’un matériau biodégradable est écologique. Certains sont issus de l’amidon des végétaux, qui sont parfois des maïs très gourmands en eau ou de variétés transgéniques. Il existe même des matériaux biodégradables issus du pétrole, ressource non renouvelable (à l'échelle d'un être humain).

Öko-Test: leader allemand des magazines écologiques (Öko-Test magazine). Il est très critique et très orienté vers la protection de l’environnement et le respect de l’homme et de la nature. Il traque les substances nuisibles et toxiques des produits, et son degré d'exigence est élevé. Des tests portant sur différents critères (qualité, facilité d’utilisation, compatibilité avec l’environnement, santé…) évaluent chaque mois des produits de divers secteurs industriels. http://www.oekotest.de

Polyacrylate de sodium: polymère absorbant. Les polyacrylates de sodium sont notamment utilisés dans les couches jetables, dans la fabrication de de la neige artificielle, dans l'isolation des câbles électriques contre l'humidité. Mis au contact de l'eau, le polymère forme un gel. Le polyacrylate de sodium était autrefois utilisé dans les tampons hygiéniques pour femmes mais retiré car mis en cause dans le syndrome de choc toxique. Est-ce qu'il en était la cause? Pas facile à dire: il semble qu'en l'utilisant les femme gardaient leur tampon trop longtemps, d'où multiplication de microbe et choc toxique ?!

L'arbre à thé: également appelé Mélaleuque. Arbuste ou arbrisseau à feuilles persistantes circonscrit aux régions marécageuses des côtes du nord-est de l'Australie. Les feuilles sont utilisées pour obtenir de l'huile essentielle par distillation. Le nom anglais de la plante, tea tree (arbre à thé) vient du capitaine Cook qui employa les feuilles en infusion pour en faire une boisson semblable au thé. En fait, le melaleuca n'a, d'un point de vue botanique, aucun lien de parenté avec le thé (Camelia sinensis).

Tributyle étain (TBT) : Le TBT ou Tributyle d'étain est un composé hautement toxique de la famile des organo-étains. Composé utilisé dans les peintures antisalissures pour la protection des carènes de bateaux, le TBT doit son efficacité à sa toxicité sur les espèces marines et plus spécialement sur les algues et les mollusques. La toxicité aiguë du TBT est une irritation de la peau pouvant conduire à une brûlure cutanée chimique, des vertiges, des difficultés respiratoires (en cas d’application par pistolet) ou un syndrome pseudo-grippal. Les effets chroniques sur l’homme sont incertains. Certains auteurs ont décrit une atteinte de l’odorat, des céphalées chroniques ou encore une rigidité musculaire.

 

 

Sources:

 

Les couches Tushies

Les couches Tushies sont les seules couches jetables à ne pas contenir de super-absorbant, le polyacrylate de sodium!

  • Ne contiennent pas de super absorbant de synthèse
  • Contiennent du coton et de la cellulose (qui jouent le rôle d'"absorbeurs")
  • Non blanchies au chlore
  • Sans parfum
  • Sans latex

Quelques revendeurs de couches Tushies:

 

Les couches jetables Bambo Nature

Il existe une autre marque de couches jetables écolo: les Bambo Nature. Voici un rapide descriptif :

  • label "NORDIC SWAN ECO LABEL" (moins d'impact sur l'environnement que les couches jetables classiques)
  • sans parfum, sans fongicide, sans PVC
  • élastique en lycra (sans latex), moins allergisant
  • cellulose issue de la sylviculture scandinave contrôlée
  • blanchie à l'oxygène (et non au chlore)
  • absorption : un absorbant naturel 100% biodegradable (amidon de blé) + super-absorbant classique
  • emballage 100% recyclable

Témoignage d'une maman utilisatrice: "elles sont très épaisses et elles sont en plastique. Sur leur site, ils disent qu'il vaut mieux changer plus souvent....pas très écologique..."

Revendeurs de couches Bambo:

Site du fabricant: http://www.abena.dk
Filiale française: http://www.abena-frantex.fr

 

Les couches jetables Swilet

"Les langes SWILET sont les premiers langes à ne pas contenir de plastique. La couche de plastique traditionnelle a été remplacée par une couche d'amidon de maïs. Ils ne contiennent donc (abstraction faite des fermetures Velcro qu'on peut facilement enlever) que des substances bio-dégradables. En outre, ils sont minces, confortables et restent secs plus longtemps." (source frotti.com).
Il reste une inconnue: les couches Swilet sont-elles blanchies à l'oxygène seulement ou blanchies avec du chlore et de l'oxygène ?

Quelques revendeurs de couches Swilet:

 

Les couches jetables Libero

"Les langes Libero sont blanchis sans chlore. Ils ne comportent ni parfum, ni latex. Ainsi, ils évitent au maximum les irritations de la peau." (source frotti.com)

Quelques revendeurs de couches Libero:

 

Info: ce dossier date de fin 2007.